logo Le vendredi 19 octobre 2018 à 20h, salle des fêtes de l'Hôtel de ville de Wavre, le  Théâtre du Chenois présente
au profit de l'asbl
Coopération Taawun

Cyrano Olé, texte original d'Edmond Rostand revisité par Eric Hamesse.


affiche

100e aniversaire de la mort de Rostand

  photo

La pièce :

Le spectacle que vous allez voir est plus qu’une simple pièce de théâtre. Il y a

d’abord le texte d’un grand auteur, Edmond Rostand,. Qui ne se souvient de

la qualité de ce texte, de la poésie et de la couleur des sentiments des différents

personnages. On ne peut qu’être touché par le caractère paradoxal de Cyrano :

si fier, si exubérant, si fanfaron, si exagéré et si touchant dans son complexe

par rapport à son nez, mais si touchant aussi dans son amour pour Roxane et toute

la souffrance que cela représente pour lui.

Eric Hamesse, pour notre bonheur, a revisité la pièce. Il a osé remplacer les mousquetaires par des toréadors. Il y a ajouté de la musique et à de la danse, pour en faire un spectacle multidisciplinaire.. C’est lui aussi qui a fait la mise en scène en duo avec Valérie Arnould.

Bien sûr, nous retrouverons Roxane, Cyrano et Christian, mais dans un cadre un peu différent.

Alors, laissez-vous entraîner par les « olé ». Et que la fête commence

La troupe :

Le « Théâtre du Chenois » fête cette année ses 25 ans d’existence. Sur cette longue période, il a joué 18 pièces et donné plus de 200 représentations devant 27000 spectateurs. Après des pièces de théâtre style "vaudeville", puis de pièces policières et des pièces réalistes, le théâtre du Chenois s’attaque à un grand classique : Cyrano de Bergerac.

Un Cyrano revisité par Eric Hamesse. Certains ont trouvé cela audacieux, mais nous avons voulu relever le défi. On y retrouve le courage, la fierté, le….panache des personnages. Alors bienvenue dans notre Cyrano- Olé… Bienvenue à Nîmes et à Séville où les arènes font partiedu paysage et où les toréadors sont de véritables héros.

Le mot d’Eric Hamesse


Il y a des années, lorsque j’étais à l’académie, j’ai eu l’occasion de travailler un ou deux extraits de Cyrano de Bergerac. C’est d’ailleurs une représentation du dernier acte en 1992 qui m’a permis d’obtenir la médaille de la communauté française.

Immédiatement, je suis tombé amoureux de ce texte, de la poésie, de la couleur des sentiments des différents personnages.

J’ai été touché par le caractère paradoxal de Cyrano : si fier, si exubérant, si fanfaron, si exagéré et si touchant dans son complexe par rapport à son nez, si touchant dans son amour pour Roxane et toute la souffrance que cela représente pour lui.

Oui, ce personnage complexe, poète, tellement humain m’a touché et je me suis promis qu’un jour, je l’interpréterais. Merci à la compagnie du Chenois de m’avoir permis d’y arriver.

Cyrano est un personnage haut en couleurs mais il ne serait rien sans ses amis et toute la bande qui l’entoure et qui l’admire.

Dans la version originale d’Edmond Rostand dont nous allons fêter le centième anniversaire de son décès, Cyrano et sa bande sont des mousquetaires : les fameux cadets de Gascogne. Mais depuis quelques années, j’avais envie de proposer une version un peu adaptée de la pièce originale.

Pas une caricature, oh là, non, mais une version un peu différente, actualisée et dans un contexte où le courage, la fierté, le….panache des personnages peuvent aussi s’exprimer. Je n’ai pas le don d’Edmond Rostand mais…oui, j’ai apporté des touches personnelles…

Alors bienvenue dans notre Cyrano- Olé… Bienvenue à Nîmes et à Séville où les arènes font partie du paysage et où les toréadors sont de véritables héros.

Oui, c’est dans cet univers que nous vous emmenons. Il ne s’agit pas d’un procès pour ou contre les corridas mais d’un cadre coloré, festif, musical à l’histoire d’amour entre Roxane, Christian et Cyrano et permettant aux comédiens d’exprimer avec fierté tous leurs talents.

Alors gracias i Olé…Que la fête commence.

Eric

Tournée 2018. Dates des représentations


18 mars  : Baulers (salle Saint-Rémy)
24 mars  : Waterloo (salle Notre-Dame)

25 mars  : Waterloo (salle Notre-Dame)

12 mai  : Waterloo (salle Jules Bastin)

13 mai  : Waterloo (salle Jules Bastin)

19 octobre : Wavre (Hôtel de Ville)

18 novembre  : Basilique de Koekelberg

24 novembre  : Braine-l’Alleud (Vallée Bailly)

25 novembre  : Braine-l’Alleud (Vallée Bailly)


Cyrano : Eric Hamesse

Roxane : Ilona Merkovic

Christian : Nicolas Delporte

De Guiche : Jean-Claude De Smet

Ragueneau : Luchino Maira

Audrey : Anne Dossin

La Marraine : Janine Liebin

L’ouvreuse : Emeline Mata Perès

Adélaïde : Germaine Tumelaire

François : Laurent De Somer

Blaise : Sébastien Maduangele

Valvert : Salvatore Addamo

Montfleury : Laurent De Somer

Apprentie-pâtissière :Emeline Mata Perès

Lise : Valérie Piazzalunga

Le Jésuite : Salvatore Addamo

Martine : Emeline Mata Perès

Carine : Audrey Marichal

Jérôme : Jérôme Imbrechts

Marjolaine : Audrey Marichal

Mise en scène : Valérie Arnould et Eric Hamesse

Régie lumière : Carline Konarski
Régie son : Jonathan Kaisin

Décors : Gérard Nef, Jacques Coning
et William Demulder
Chorégraphie : Caroline Maes

Souffleur : Michel Alvin

Couturière : Myriam Serbis
et Angelina Dumont